Voyager en Corée du Sud en étant végétarien 🇰🇷

Voyager en Corée du Sud en étant végétarien de Séoul à Busan

Cet article est un retour d’expériences après notre voyage en Corée du Sud. À travers différentes villes du pays de Séoul à Busan, en passant par Gyongju pour savoir comment profiter de ce magnifique pays, en dégustant des plats végétariens. Nous savions que la cuisine coréenne était variée, mais qu’il y avait beaucoup de présence de viandes ou bouillons de poissons. Ainsi, voici nos conseils, et astuces pour votre voyage au pays du matin calme 😋.

Nos astuces pour manger végétarien en Corée du Sud

  • Télécharger l’application HappyCow, véritable annuaire de restaurants végétariens/vegans

  • Prendre le dictionnaire coréen sous Google traduction, ainsi que le clavier coréen pour discuter hors-ligne
  • Également pour la traduction, l’appareil Pocketalk, voir l’article sur “les accessoires de voyage”
  • Pensez à manger tôt le soir sous peine d’avoir votre restaurant en train de fermer

Séoul

Suite à notre arrivée à Séoul à l’aéroport d’Incheon, nous prenons notre bus qui va nous emmener au plus près de notre guesthouse, et du quartier animée Myeong-Dong. Tout semble au rendez-vous pour trouver un restaurant pour manger le soir, street-food, restaurants. Minh demandera quand même au gérant de la guesthouse une adresse d’un restaurant végétarien, et après nous informer que ce sera un peu difficile, il nous trouve un restaurant népalais avec la mention Halal. A priori, on se dit qu’ici pour manger végétarien, faudra manger dans des endroits Halal.

C’est ainsi que nous marchons direction Myeong-Dong vers ce fameux restaurant népalais pour notre premier repas à Séoul. Finalement, le quartier tient toutes ses promesses, des rues avec des grandes devantures éclairées, c’est super animé. On débutera par tester la street food avec une galette de riz aux oeufs préparée devant nos yeux, super bonne et bien dorée.

En continuant, on se fait alpaguer par un serveur coréen dans la rue. Il nous propose des plats typiques, dont quelques uns végétariens, tteokbokki, gimbap au fromage, riz assorti de légumes, et bibimpap sans viande. Du coup changement de programme, et on suit notre serveur. Nous avons dû faire comme la majorité des touristes, se faire avoir par un restaurant basique mais on se rend compte qu’ici, les coréens mangent super épicés. Quand une soupe arrive dans un bouillon rouge, il faut se méfier du niveau de piment assez élevé en Corée.

Dans le quartier, on testera également les restaurants italiens qui servent des pâtes, lasagnes. À noter qu’il y a ce genre de restaurants un peu partout. Ils offrent une bonne alternative pour un repas sans viande, mais le soir il faut vraiment y aller tôt sinon les cuisines sont déjà fermées.

Les convenient stores

On pense au 7/11, Cu Store, GS 25, etc. qui sont ouverts 24h sur 24h. Ils peuvent vous dépanner pour un repas, surtout qu’ils vous fournissent eau chaude si vous deviez y manger sur place un bol de nouilles par exemple.

Les boulangeries coréennes

Nous faisons référence aux boutiques où on y vend aussi bien du sucré que du salé, avec toutes sortes de petits pains, hot-dogs, mais aussi pain au fromage. Les boulangeries les plus connues sont Paris Baguette, Tous les jours. C’est très tendance et il y en a partout, c’est très bon et les pains très moelleux.

Les Food Court

Rassemblement de plusieurs cuisines différentes où vous pourrez vous asseoir pour manger. Les food court offrent un choix varié, ce qui permet d’avoir plus de chances d’obtenir un plat sans viande. Nous avons pu facilement y trouver des sortes de bibimpaps végétariens, notamment dans les gares, dans les centres commerciaux, dans les magasins Lotte.

Les temples bouddhistes

La nourriture dans les temples bouddhistes est végétarienne, voire vegan. Ainsi, si vous prévoyez de faire la visite d’un temple, ça peut être une option de s’y arrêter pour goûter leur cuisine.

Alors, rassuré(e)!

En conclusion, si vous prévoyez de voyager en Corée du Sud, n’hésitez pas à cause de la cuisine. Vous trouverez de quoi manger en étant végétarien. Il vous faudra tout de même être bien organisé, prendre en compte que certains restaurants ne servent plus à partir de 20h30, avoir l’envie de manger de la street-food (galette de riz, brochette de patate, tteokbokki), et user de votre smartphone pour vous faire comprendre qu’en étant végétarien, vous ne mangez pas de poulet 😅.

Sinon, promenez-vous avec votre pancarte comme Minh, pour informer que viandes, poissons c’est ‘NO’, et que tofu, fromage, oeufs c’est ‘OK’, basique mais efficace, écrit par un coréen à Busan à la guesthouse, cette feuille nous a grandement aidée.

vegetarien-coree

En conclusion, à tous ceux qui ont lu jusqu’ici, on espère cet article pratique, et utile à tous. N’hésitez pas à décrire votre retour d’expérience lors de votre voyage dans un pays étranger, pour continuer à manger végétarien 😋.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.